Conseils et petits secrets pour favoriser la guérison !

Dans cet article, je vais vous lister les erreurs à éviter suivi des risques encourus, les précieux conseils de mon chirurgien et enfin, je vous livrerai mes petits secrets pour une meilleure guérison ! Bien que certains points vous paraîtront évidents, j’ai jugé utile de vous les rappeler.

Erreurs à éviter :

  • ne pas respecter les instructions du médecin (prise des médicaments, piqûres, temps de repos…) => douleurs, phlébites, retard de guérison,
  • vouloir remarcher trop rapidement et forcer => risque d’algodystrophie, retard de consolidation,
  • boiterie d’esquive, il est très important de se concentrer et de bien dérouler le pas pour avoir des bons appui => report d’appui entrainant une boiterie persistante,
  • mettre le pied opéré dans l’eau avant l’autorisation du médecin,
  • Rester debout trop longtemps en piétinant (en cuisinant par exemple…).

Conseils de mon chirurgien :

  • Se reposer et garder la jambes surélevée afin de réduire l’œdème et activer la circulation sanguine notamment pour éviter une phlébite,
  • marcher 5 à 10 minutes par heure,
  • effectuer des exercices d’assouplissements au niveau des orteils qui ont tendance à s’ankyloser rapidement
  • prendre le temps de réapprendre à marcher en déroulant le pas
  • Si on reste debout, poser sa jambe sur un tabouret pour une bonne circulation sanguine
  • Une fois le pansement retiré (après 4 semaines dans mon cas) faire des bains écossais pour vos pieds : 3 minutes dans de l’eau chaude salée, 1 minute dans de l’eau froide pendant environ 6 fois de suite.
  • Après la visite de contrôle (6 semaines après l’opération), il m’a conseillé de faire du vélo d’appartement pour activer la circulation sanguin afin que mon pie dégonfle plus rapidement.

Mes petits secrets pour faciliter la guérison :

  • Mettre de la glace sur votre pied après l’opération en veillant à protéger votre pansement de l’humidité,
  • Une fois le pansement retiré, laisser poser de l’argile verte pendant environ 1 heure pour réduire l’œdème, retirer les peaux mortes et améliorer la cicatrisation,
  • boire des infusions de sureau pour nettoyer le foie et faciliter la disparition de l’œdème. Je vous recommande également de faire des cataplasmes de Sureau à poser sur votre pied pour l’aider à dégonfler,
  • Masser le pied opéré deux fois par jour avec le mélange suivant : huile de Tamanu, huile de Carthame, huile de Rosier Muscat, huile essentielle d’Hélichryse Italienne – ne pas utiliser d’huile essentielle et particulièrement celle-ci en cas de grossesse. Je vous communiquerai prochainement les quantités exactes car il faut être très vigilent sur les dosages lorsque vous utilisez de l’huile essentielle ; je ferai certainement un article dédié à cela,
  • Bien s’hydrater : un corps déshydraté fera de la rétention d’eau,
  • Manger beaucoup de fruits et légumes pendant la convalescence ainsi que des protéines pour activer la cicatrisation et la consolidation osseuse,
  • Faire une cure de Spiruline. La spiruline est une algue dont les vertus sont très intéressantes – je ferai un article également sur ce produit – et je suis persuadée que cela a contribué à une guérison plus rapide de mon second pied opéré. Je n’en avais pas pris après la première opération que j’ai subie tandis que j’en avais consommé durant un peu plus d’un mois suivant la deuxième chirurgie et j’ai noté une bien meilleure cicatrisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *