Hallux Valgus : Audrey opérée en 2012

Opération Hallux Valgus

Interview d’Audrey opérée en 2012

audrey audrey

Photos, ci-dessus, prises par Audrey cinq ans après l’opération d’un hallux valgus en chirurgie percutanée. Pied opéré par Docteur Traversari à Nancy.

Propos recueillis en mai 2015. V. = Virginie, A. = Audrey.

V. : Souffrais-tu avant de t’être fait opérer ?

A. : Oui, et j’avais aussi beaucoup de mal à me chausser.

V. : Comment as-tu connu la technique de chirurgie percutanée ?

A. : C’est mon médecin traitant qui m’en a parlé. Elle avait de très bon retour concernant les opérations effectuées par le Docteur Traversari, elle m’a dit que c’était un champion dans son domaine. Naturellement, je lui ai fait confiance et je ne le regrette pas.

V. : Qu’est-ce qui t’a décidé à sauter le pas ?

A. : Les douleurs.

V. : Comment s’est déroulé l’opération ?

A. : Je suis entrée le matin et ressortie en fin d’après-midi.

V. : As-tu souffert après l’opération ?

A. : Non, les premiers jours j’ai pris du paracétamol pour ne pas sentir la douleur et après l’arrêt des médicaments, je n’ai pas eu mal. Jusqu’au 4e mois, je sentais qu’il se passait un truc dans mon pied mais ne saurais pas vraiment le décrire. Je sentais que mes os travaillaient, cela me grattait un peu mais ce n’était pas douloureux.

V. : As-tu une vis dans le pied ?

A. : Non, le chirurgien a réussi à me réaxer l’os sans le fixer avec une vis.

V. : As-tu des cicatrices ?

A. : Non, je t’enverrai des photos, tu pourras voir que je n’ai pas de cicatrices (voir photo, ci-dessus).

V. : Combien t’a coûté cette opération ?

A. : Tout a été pris en charge par la sécurité sociale et ma mutuelle qui couvrait le dépassement d’honoraires qui était d’environ 300€.

V. : Comment as-tu vécu la convalescence ?

A. : Cela a été long. Il était possible de marcher dès le premier jour mais pas plus de 5 à 10 minutes par heure.

V. : Après combien de temps as-tu pu remarcher normalement, enfin je veux dire à vive allure ?

A. : Environ 3 mois et demi après l’opération.

V. : A quel moment as-tu repris le travail ?

A. : Étant donné que je suis debout et que je marche beaucoup lorsque je suis au travail, mon arrêt de travail a été de trois mois.

V. : Quand as-tu pu reporter des chaussures de ville ?

A. : jusqu’au 4e mois je portais des baskets puis, j’ai pu reporter des chaussures de villes mais pas trop serrées au début.

V. : Aujourd’hui, peux-tu encore porter des talons ?

A. : Oui, j’en porte quasiment tous les jours sans ressentir de douleurs. Je peux porter toutes sortes de chaussures à présent, cela m’était impossible auparavant.

V. : Question bête : le referais-tu ?

A. : Sans hésiter ! Je dois d’ailleurs me faire opérer de l’autre pied et j’irai beaucoup plus sereine car je sais comment cela va se dérouler, que ce n’est pas douloureux. Évidemment, je retournerai chez le même chirurgien.

V. : Je te remercie pour toutes ces informations. Tu m’as convaincue, je contacte le secrétariat de ce chirurgien de ce pas.

A. : De rien, tiens moi au courant !

Depuis cette conversation, Audrey est allée se faire opérer du deuxième pied. Je n’ai pas réussi à savoir comment s’est déroulé cette seconde opération mais dès que j’aurai des nouvelles, je ferai un nouvel article.

Aviez-vous d’autres questions à poser à Audrey ? Si oui, vous pouvez laisser un commentaire, je vous répondrai rapidement. Si les articles vous plaisent, inscrivez-vous à la newsletter, vous serez averti(e)s des nouvelles publications.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.