Convalescence du pied droit

La convalescence du pied droit a été compliquée. Les premières nuits après l’opération ont été horribles : pansement méga serré, chaleur (environ 35 degrés), les médicaments prescrits à la place du paracétamol – puisque j’y suis allergique – ne faisaient pas effets puisque la douleur s’est réveillée environ 3/4 jours après, c’était horrible ! J’en étais à la limite de pleurer.

Finalement, j’ai pris de la morphine – même si je voulais éviter cela – qui m’a soulagée. Pendant les trois premières nuits suivant l’opération, je devais me lever toutes les 30 minutes pour marcher car j’avais l’impression que mon sang ne circulait plus malgré les piqûres d’anticoagulant que l’infirmière venait faire tous les jours. Je voyais et sentais la veine de mon pied battre tellement mon pansement était serré… Bref, c’est un mauvais souvenir. Je suis aujourd’hui persuadée que la canicule a compliqué la convalescence car pour l’opération du deuxième pied, mes sensations étaient totalement différentes. J’étais pourtant sereine avant cette première opération car j’avais confiance en mon chirurgien et son équipe. De plus, j’avais eu le retour de connaissances opérées par ce docteur avec la même technique et pour qui la convalescence c’était très bien passée. Toutefois, ces personnes ont eu une chirurgie un peu moins lourde que la mienne et n’ont pas été opérées en période de forte chaleur. J’en reviens toujours à la même conclusion : il ne faut pas se comparer car beaucoup de choses peuvent influer sur la guérison (météo, état mental, respect des consignes…).

Après 5 jours :

j’ai enfin réussi à dormir plusieurs heures d’affilées sans devoir me lever. Soulagement !

Après 10 jours :

j’arrivais à marcher sans béquille mais pas très longtemps comme conseillé par le médecin. La chaleur était toujours aussi étouffante (40 à 45 degrés), il me tardait de retirer mon pansement et mettre mon pied dans l’eau mais il faudra encore patienter.

Après 4 semaines :

j’ai retiré le pansement (voir photos, ci-dessous) j’étais un peu effrayée de l’écart important entre mon gros orteil et mon pied mais cela est normal. Lorsque vous retirez le pansement, il est important de conserver l’orthèse faite par le kiné car il faudra la replacer tous les jours lorsque vous referez votre pansement jusqu’à voir le chirurgien.

convalescence du pied droit
Pied 4 semaines après une chirurgie percutanée

Pour retirer le pansement, vous pouvez soit faire appelle à une infirmière, soit le faire seul. Le chirurgien prescrit une ordonnance pour qu’une infirmière vienne, certainement en cas de troubles cicatriciels.

convalescence du pied droit
Vue de dessus après 4 semaines après l’opération. Jour du retrait du pansement.
Infirmière :

Une infirmière est venue pour m’aider à retirer le pansement. Je dis m’aider car elle a essayé de le retirer en décollant chaque couche du pansement. Il y avait une épaisseur tellement importante que je craignais d’y être encore le lendemain. Surtout, elle me faisait mal lorsqu’elle appuyait pour avoir la force de le retirer. J’ai préféré prendre mes ciseaux de couturières et couper le pansement. Malgré cela, il a été difficile d’y venir à bout. Les couches de pansements étaient nombreuses. Après 20 bonnes minutes, j’ai réussi à enlever le pansement ; les fils sont partis avec, il n’y avait plus qu’à désinfecter, nettoyer le pied et refaire le pansement (voir photo, ci-dessous).

convalescence du pied droit
Pansement fait par mes soins après 4 semaines
Après 5 semaines :

J’avais sans doute mal écouté les instructions du chirurgien. Mon cerveau était resté bloqué sur 4 semaines sans trop marché. C’est pourquoi, j’ai décidé d’augmenter mes séances de marches. En discutant avec une telle ou une telle opérée à l’aide de la méthode classique et qui avait des vis, j’avais l’impression de trop m’écouter en marchant si peu moi qui avant marchais facilement 20 km par jour.

Je suis allée me promener à Nancy dans le parc de la pépinière (pour ceux et celles qui connaissent) jusqu’à la place Stanislas. Avec du recul, je me dis que j’ai peut être abusé, ce qui expliquera peut-être le retard de consolidation de ce pied et le fait qu’il soit régulièrement gonflé.

Après cela, je suis rentrée à Paris où forcément, on est tenté de marcher plus ; j’ai l’habitude de m’y déplacer uniquement à pied, à bicyclette ou en métro :/

Le métro :

Avec toutes les marches c’est compliqué ! J’ai dans un premier temps préféré marcher dans mon quartier. Très vite, je me suis retrouvée à marcher 4 kilomètres par jour, notamment, pour aller faire mes radios. Je marche à l’allure d’une tortue et redécouvre chaque rue ; chaque kilomètre est long à atteindre ; ce qui me paraissait être proche de chez moi avec mon ancienne cadence s’est avéré long. Après  sept semaines, j’arrivais enfin à dépasser quelques mamies dans la rue !

7e semaine :

Le radiologue m’affole pour ne pas dire me déprime en me donnant son verdict. Il ajoute « bon je ne connais pas cette méthode donc je n’en dirai pas plus, il faut voir avec votre chirurgien ». D’accord, sauf que mon chirurgien je le vois dans deux jours et en attendant, j’angoisse.

Visite avec le chirurgien :

Le chirurgien va me rassurer. Il y a effectivement un petit retard de consolidation mais rien d’affolant car tout est bien à sa place (ouf). Il faudra que je veille à ne pas trop marcher. C’est à moi de sentir ce que je peux marcher, difficile de parler en temps ou en kilomètre, ça dépend de chacun.

Après la 8e semaine :

Je pouvais marcher 7 km au maximum. Il est important de ne pas forcer et ne pas trop marcher jusqu’au 3e mois suivant l’opération. Je ne pense pas avoir forcé car j’ai l’habitude de marcher beaucoup. Aussi, je peux vous dire que le pied se fait sentir lorsqu’on a trop marché, il devient alors nécessaire de faire une pause. C’est simple, si je forçais, je devais d’un coup m’arrêter et trouver rapidement un moyen de rentrer chez moi (bus, métro, taxi…) ou me reposer pendant un long moment avant de reprendre la marche.

Deux mois et demi après l’opération

J’ai été victime d’un accident de la route alors que j’étais passagère. Malheureusement, mon pied a reçu un choc important. Après cet accident, j’ai ressenti de vives douleurs, mon pied a regonflé. Mon chirurgien étant à Nancy, j’ai simplement téléphoné. Son assistante m’a posé des questions puis m’a dit de me reposer en attendant la prochaine visite. J’avais déjà pris rendez-vous pour me faire opérer du deuxième pied. Elle m’a demandé si la douleur était supportable ce qui était le cas. Suite à notre conversation, j’ai simplement suivi ses conseils en « levant le pied ».

Une semaine plus tard, le chirurgien m’a rassurée, tout semblait en ordre, la petite douleur est certainement due à l’œdème mais cela devrait se remettre rapidement. Si toutefois la douleur persistait, il faudrait alors refaire des radios.

Lors de ce rendez-vous, nous avons convenu d’opérer le deuxième pied à la date prévue auparavant. Plus qu’une semaine avant le grand jour !

Et vous, combien de temps avez-vous attendu avant de vous faire opérer votre deuxième pied ?

23 réflexions au sujet de « Convalescence du pied droit »

  1. Bonjour, je me fais opérer dans 2 jours pour le pied gauche. Et 3 jours après pour le pied droit… en per cutanée / mini-invasive….
    J’appréhende un peu….

    1. Bonjour Dacosta,

      Pardonnez-moi, je viens seulement de voir votre commentaire. J’espère que vous avez réussi à vous détendre et que tout se passera bien. Vous vous faîtes opérer où ? Bon courage pour votre convalescence et tenez-nous au courant ! Bonne nuit.

      1. Merci beaucoup pour votre soutien et votre réponse….
        Les 2 interventions sont à la clinique Conti de l’Isle Adams.
        J’ai un peu peur…. vivement demain soir… voir même… vivement vendredi soir !!
        Demain le pied gauche… vendredi le pied droit…
        Je vous tiens au courant des événements….
        Bien à vous.

          1. On pourrait se dire : « il y a pire dans la vie…. »
            Mais des douleurs restent des douleurs…. et là…. la première nuit a été douloureuse !!!
            Mais malheureusement je ne peux prendre que du doliprane pour atténuer les douleurs…..
            Je suis rentrée à la clinique pour 14 h et sortie en ambulatoire à
            20 h 30. L’intervention chirurgicale a débuté à 15 h 45 et terminé à 16 h 16… la jambe est endormie…. et moi j’ai demandé à l’être un peu aussi… je ressentais ce qu’ils me faisaient…. la sensation était identique quand on est chez le dentiste !!! 🙁
            Le jour même je ne pouvais pas poser mon pied au sol.. l’anesthésie faisait encore son effet…. Le lendemain (donc aujourd’hui …) oui…. mais je marche avec les béquilles et la chaussure de cendrillon. J’essaye de rester un maximum allonger avec les jambes relevées….
            Je ne sais pas encore comment sera la stabilité de mon pied demain… mais je me pose des questions sur le fait qu’après demain on m’opère le deuxième pied…. ça ne va pas être simple les déplacements nécessaire pour la toilette… etc…

          2. Bonjour,
            Ravie d’avoir de vos nouvelles. Effectivement, ce serait mentir que de dire que cela n’est pas douloureux. Grâce aux médicaments on arrive à soulager la douleur – à condition qu’ils fassent effet. Pour le Deuxième pied, votre chirurgien vous a recommandé de marcher 5/10mn par heure ou de rester au repos ? Vous aurez un fauteuil ? Deux lecteurs se sont fait opérer des deux pieds en même temps. L’un d’eux a témoigné et il s’en est remis rapidement mais il s’est fait opérer à l’aide de la méthode classique donc c’est encore une convalescence différente… Vous avez des vis ou agrafes dans le pied ? Bon courage et cette convalescence c’est l’occasion de prendre le temps de lire, regarder des films… Pensez aux sandales que vous pourrez porter cette été pour vous remonter le moral ! Ah j’oubliais : pour la toilette, voici un article : http://piedhallux.com/comment-se-laver-sans-mouiller-son-pansement/ au bas duquel il y a des commentaires d’autres personnes qui racontent leurs expériences. Vous vous sentirez peut-être moins seule !

  2. Merci pour vos conseils… pour la toilette : nous avons mis un tabouret dans la douche et je recouvre les pieds de sac plastique fermés par une ficelle et un torchon pour éviter que l’eau ne rentre…. mais cela reste un marathon pour ces débuts sans équilibre sur les pieds !!
    Non je n’ai pas d’agrafe ni de visse.. c’était le but recherché en choisissant la méthode en percutanée….
    j’ai un fauteuil roulant pour me déplacer au rez de chaussée de la maison… pour l’étage ou est la chambre : je me déplace avec un siège roulant de bureau (du couloir à ma chambre). Je monte et descend les escaliers sur les fesses…
    Dans la journée je reste allongée sur le canapé avec les pieds relevés car j’ai les orteils bleus et gonflés…. je prends des granules d’arnica en homéopathie….. la 2 ème nuit était bien mieux… moins de douleurs… juste que ça me démange sous les bandages….
    l’infirmière vient tous les jours me piquer pour éviter la phlébite (ordonnance de 10 jours)…
    Je dois faire une radio des pieds le 19 décembre et je vois le chirurgien le 22 décembre…
    il ne m’a pas dit si je devais marcher avec les béquilles…
    j’ai essayé aujourd’hui : c’est dur !! Mais je ne me laisse pas aller…. je retente de temps en temps…
    3 jours entre les 2 opérations et en ambulatoire : si j’avais su j’aurais dit non au chirurgien… c’est trop difficile…. il faut laisser au moins le temps de récupérer pour le 1er pied…
    Le plus difficile n’est pas les douleurs pour moi…. c’est la perte d’autonomie complète !!! Les douleurs sont présentes très fortement au début (le premier jour, la 1ère nuit)…. par contre les 2 pieds en même temps : c’est plus difficile pour se déplacer, pour le quotidien intime…..
    Je ne me plains pas… c’est temporaire… je pense à ceux qui sont en fauteuil roulant toute leur vie…..
    merci WonderFeet pour tes conseils et ton soutien… pour pour

  3. Merci pour tout… c’est important de garder le moral… on déprimerait vite de ne rien pouvoir faire toute la journée !!! Il faut s’armer de patience…

  4. Bonjour Dacosta,

    Merci de votre témoignage qui aidera certainement les personnes qui hésitent à se faire opérer des deux pieds en même temps. Vous êtes courageuse de vous être faite opérer avec si peu d’intervalle. Pour l’instant c’est difficile mais retenons le positif : les deux pieds sont opérés, vous êtes tranquille de ce côté là et comme vous dites, cela est temporaire. Profitez en pour vous faire chouchouter par votre entourage 🙂
    Le chirurgien ne vous avait pas parlé des difficultés ? J’avais envisagé de me faire opérer des deux pieds en même temps mais les chirurgiens m’en ont dissuadés. Toutefois, je connais d’autres personnes qui se sont faites opérer des deux pieds en même temps et qui sont contentes mais personnellement, je ne m’en sentais pas la force bien que je comprenne totalement le choix de vouloir en finir une bonne fois pour toute.
    Si vous en avez la possibilité, surtout, essayez de sortir chaque jour à la lumière du jour car vous aurez besoin de vitamine D.
    Pour la marche, les médecins que j’ai rencontré recommandaient de marcher un petit peu régulièrement pour favoriser la consolidation et la circulation du sang mais peut-être devriez-vous téléphoner à votre chirurgien pour savoir s’il a des recommandations, cela pourrait vous rassurer aussi.

    Je vous souhaite une bonne convalescence et pensez à revenir discuter si vous avez une baisse de moral ou des questions.

      1. Bonjour Dacosta,
        Mince, je suis désolée pour vous, vous êtes encore « bloquée »? C’est dur de garder le moral mais après cette longue convalescence vous n aurez plus à repasser sur « le billard » ! En plus, vous pourrez porter des belles chaussures ouvertes pour cet été ! Pour m être faite opérer en pleine canicule, je peux vous dire que c était un mauvais choix de le faire en été ! Quoiqu’il en soit la convalescence est longue mais ça vaut le coup ! Courage !!! En attendant profitez en pour choisir vos chaussures pour cet été sur les différents sites internet 🙂 ça remonte le moral !

  5. Bonsoir!

    Ca va merci. J’ai retiré le pansement mardi donc quelques douleurs ont réapparu et le 2e orteil (opéré pour une légère griffe) est tout mou comme désarticulé ça fait vraiment bizarre.
    Depuis j’essaye de rééduquer mon pied mais je pense que ça va être long. D’ailleurs au bout de combien de temps avez-vous retrouvé la souplesse et les orteils touchaient à nouveau le sol ?
    Et concernant la sensibilité ça revient quand ? j’ai des endroits comme anesthésiés.
    A bientôt
    Gwendoline

    1. Bonjour Gwen,

      Super, vous devez être contente de ne plus avoir de pansement ! Mes orteils du pieds droit ont pris beaucoup de temps à retoucher le sol mais j’avais eu un accident deux mois après l’opération… J’avais vu un ostéo en mai 2016 – opération en juin 2015 – et mes orteils du pied droit ne touchaient toujours pas le sol mais ce pied est resté gonflé plus longtemps. Le pied gauche lui s’est remis très rapidement et mes orteils ont très vite retouchés le sol, je dirais environ deux trois mois après c’était nickel. Tout ça pour dire qu’il faudra être patiente et surtout bien faire les exercices de rééducation.
      Quant à la sensibilité, dans mon cas, mes orteils ont toujours été sensible mais j’ai lu que certains patients pouvaient avoir une perte de la sensibilité et il est difficile d’expliquer pourquoi… Dans la plupart des cas, cela est provisoire donc rassurez-vous, tout devrait rentrer dans l’ordre. Il faut garder des pensées positives pour mieux guérir !
      Arrivez-vous malgré tout à remarcher « correctement » ?

  6. Bonjour

    Je ne me plains pas je trouve que la rééducation que je fais seule pour le moment améliore vite les choses. Je marche presque normalement (léger boitement) vu que les orteils ne plient pas bien. Hier soir j’ai réussi à enfiler des baskets j’étais contente :))
    Par contre je trouve qu’il y a toujours une légère bosse mais pas au même endroit…, j’espère que ce n’est que passager.
    A bientôt
    Gwendoline

    1. Bonjour Gwendoline,

      C’est très bien, vous semblez récupérer vite ! Votre médecin vous dira si la légère bosse est normale ou pas mais il est difficile de se rendre compte du résultat final lorsque le pied est gonflé. Patience !!! 🙂

  7. Bonjour à vous !
    Tout d’abord merci pour la création de votre site, cela réconforte énormément de trouver des témoignages de personnes qui vivent la même chose que nous !!
    De mon côté j’ai été opérée ( par le même chirurgien que vous) d’un hallux valgus +griffes aux orteils du pied droit il y a un peu plus d’un mois et j’ai également un écart entre le gros orteil et le deuxième : cela forme le V de victoire☺… j’aurais voulu savoir en combien de temps cet écart a pu se résorber chez vous ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bonne journée à vous

    1. Bonjour Itrana,
      Je vous remercie, ça me fait plaisir que mon blog soit utile 🙂
      J’ignore si vous avez revu le chirurgien. En revanche, lors de la visite de contrôle, il va vous montrer comment faire le bandage pour que l’écart se réduise. De mémoire, cela a bien pris 1 mois voire 2 mois pour que l’écart se réduise. Mise à part l’écart entre le doigt de pied, pour l’instant, êtes vous contente du résultat ? Comment se passe votre convalescence ?
      Bon courage et bonne fin de convalescence !
      Virginie

  8. Merci beaucoup pour votre réponse. Je revois le chirurgien dans une dizaine de jours…mis à part cet écart je suis plutôt contente du résultat, l’hallux est bien droit. Tout comme vous je crois, mes orteils ne se posent pas encore sur le sol et j’ai une perte de sensibilité sous le gros orteil mais tout cela devrait rentrer dans l’ordre avec le temps. La convalescence est longue c’est vrai mais il faut en passer par là . Et vous, après tout ce temps passé vous êtes toujours satisfaite du résultat ? Plus de douleurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *