Première opération : pied droit

La première opération a enfin lieu. J’ai choisi de me faire opérer en ambulatoire, c’est-à-dire, que je suis entrée à l’aube pour ressortir en fin de journée (vers 16 heures). J’ai subi une anesthésie loco-régionale. J’étais endormie uniquement au niveau de la jambe et du pied droit. La photo, ci-dessous, a été prise une heure après l’opération du pied droit.

chirurgie hallux valgus percutanée photo

Voici la liste des points importants à respecter pour que cela se déroule au mieux :
  • Ne pas manger ni boire après minuit, même pas de l’eau. Pourquoi ? Si l’intervention se complique, l’anesthésiste peut être amené à vous endormir complètement ; si vous avez bu ou mangé avant l’opération, les aliments ou liquide présents non digérés peuvent remonter jusqu’au poumon et cela peut entrainer des complications importantes,
  • Se laver avec l’antiseptique prescrit par votre chirurgien la veille au soir et le matin avant l’opération. Il faut s’essuyer avec une serviette propre et se vêtir avec des vêtements propres. Pensez à nettoyer vos cheveux avec ce produit,
  • Prendre un petit mp3 et un casque discret si cela est autorisé. D’une part il est prouvé que la musique aide le patient à se détendre, d’autre part, cela vous évitera d’entendre les bruits de la fraiseuse. Je le conseille vivement surtout pour les phobiques des passages chez le dentiste. En effet, le bruit vous rappellera cela.

 Après l’opération vous serez en salle de réveil pendant un certain temps puis vous remonterez dans votre chambre.

Retour dans ma chambre :

Dès l’arrivée dans votre chambre, je vous conseille de demander de la glace au plus vite pour limiter l’œdème et de la poser sur votre pied en veillant à le protéger avec un sac plastique. Attention à ne pas mouiller le pansement ; je rappelle qu’il est primordial de garder le pansement sec pendant 4 semaines (voir photo du pansement, ci-dessous). Toutefois, chaque chirurgien utilise sa propre méthode donc il faudra respecter ses instructions. Certains vous demanderons de retirer le pansement plus tôt. Une chose est sûre : quelque soit la durée que vous garderez votre pansement, il faudra le garder au sec.

opération pied
Photo du pansement fait par le chirurgien
Visite d’un kinésithérapeute :

Dans la journée, un kinésithérapeute vient pour poser une orthèse qui va séparer le gros orteil des autres (voir photo, ci-dessus). Il ne faudra surtout pas marcher avant que l’orthèse ne soit fixée au risque de saccager le travail du chirurgien et au passage, d’entrainer des complications.

Le kiné va ensuite vous montrer la bonne façon de marcher. Personnellement, j’ai une tension toujours base et le fait de m’être levée trop rapidement a causé un malaise vagale. Par conséquent, je conseille aux personnes en hypotension de se lever doucement.

 J’ai parlé avec des personnes craignant de poser le pied. Alors il ne faut surtout pas avoir peur car il est possible de marcher dès votre sortie, le chirurgien l’autorise mais pour ma part, je me suis aidée de béquilles pour soulager le poids porté par mes pieds et apprendre à bien dérouler le pas comme le chirurgien et le kiné me l’avaient montré précédemment. Il sera également possible de monter des escaliers – en évitant bien sûr de monter 10 étages par jours – et le kiné vous montrera comment s’y prendre pour monter et descendre (cela vous rappellera votre enfance).

La sortie de la clinique :

Pour sortir à l’extérieur, il faudra porter une chaussure spéciale (voir photo, ci-dessous). Petit conseil : prévoir une chaussure avec une semelle épaisse pour le pied non opéré afin d’équilibrer la hauteur des deux chaussures. En effet, la semelle de la chaussure « post-opératoire » est épaisse. Pour cette première opération, j’ai pris la chaussure prescrite par le médecin, pour la deuxième, j’ai préféré une autre marque que j’avais en stock. Le modèle ci-dessous est à mon sens trop lourd et moins confortable que l’autre marque. Je vous parlerai de l’autre modèle dans l’article concernant l’opération du pied gauche.

chaussure post-opératoire
chaussure post-opératoire
 Sauvée par les béquilles :

J’ai gardé les béquilles environ 10 jours car le premier jour, j’ai dû forcer et j’avais trop mal au pied lorsque je tentais de marcher sans béquilles. Le kiné m’avait dit qu’il fallait marcher, je voulais réussir à le faire dès le premier jour. Au final, je me suis faite un peu mal ; je pense que cela à engendré une petit appréhension par la suite.

Aussi, durant les jours qui ont suivi l’opération, il y a eu la canicule. À cause de la chaleur, mon pied ne dégonflait pas. Pour cette première opération j’avais en plus fait l’erreur de ne pas demander de la glace directement après l’opération. J’ai par la suite mis de la glace régulièrement mais il est important d’en mettre dès les premières heures qui suivent l’opération pour que cela soit efficace.

Afin de pouvoir me doucher, j’ai acheté une botte en plastique qui permet de protéger le pansement. Cependant, je craignais que l’eau réussisse à pénétrer malgré tout j’ai donc toujours préféré garder ma jambe à l’extérieur de la douche (il vaut mieux une double précaution car je suis souvent maladroite).

L’article qui suivra vous parlera de la convalescence de ce premier pied. Je suis disponible par mail si vous avez des questions ou sur le forum.

Pensez à laisser des commentaires pour raconter votre expérience !

15 réflexions au sujet de « Première opération : pied droit »

    1. Bonjour Gwen,

      D’après moi, tout dépend de la façon dont a été fait votre pansement et si vous avez une vis ou non. Dans mon cas, l’orthèse était indispensable car le pansement ne permettait pas de bien maintenir l’espace entre le gros orteils et les autres. Aussi, comme je n’ai pas de vis, il était impératif de bien maintenir l’articulation en place grâce à l’orthèse. Comment se passe votre convalescence pour l’instant ? Avez-vous une vis pour fixer la réaxation ? Bonne journée et bon courage !

  1. Bonjour

    Non je n’ai pas de vis je me demande comment ça tient à part grâce au pansement 🙂 J’ai vu le chirurgien à J+9 pour changement du pansement il m’a dit que je pouvais conduire si je le sentais euh non je le sens pas du tout !
    Je peux dire que je n’ai pas eu spécialement mal les 1ers jours en revanche après changement du pansement qui du coup était be

  2. Oups mauvaise manip. Je disais après changement du pansement qui du coup était beaucoup moins compressif et protecteur j’ai passé 2 nuits blanches avec de terribles douleurs (décharges électriques).
    Sinon depuis ça va mais j’ai mal au niveau des incisions (j’ai tendance à mal cicatriser) c’est pas plus mal ça m’empêche de trop marcher.
    Bonne journée à vous

    1. Bonjour Gwen,

      Vous arrivez à remarcher comme il faut ? Il existe autant de façon d’opérer que de chirurgien j’ai l’impression. Dans mon cas, j’ai revu le chirurgien environ 7 semaines après l’opération. Pour les douleurs, idem… Les premiers jours, je n’avais pas particulièrement mal mis à part une sensation de jambe lourde et le besoin de bouger. En revanche, entre la 3e et 4e nuit les douleurs étaient vives. Pour la cicatrisation du deuxième pied, j’ai fait une cure de spiruline et j’ai bien mieux cicatrisé. Y-a-t-il un rapport ? Je présume que oui. Enfin, dès que votre chirurgien vous en donnera l’autorisation, je vous conseille de bien masser votre pied avec des huiles, cela favorise la cicatrisation. Enfin, rassurez-vous, vous pourrez logiquement reconduire bientôt, le pire est passé !

  3. Je pense que je pourrais bien marcher si ça ne tirait pas au niveau de l’incision du dessus mais la peau est encore gonflée ça n’aide pas. J’ai des chaussures Podonov et contrairement à ce que j’ai pu lire je me sens mieux sans qu’avec. Lorsque je les porte ça tire au dessus un peu comme une crampe.
    Moi aussi je prends de la spiruline au départ c’était pour regagner en énergie car la 1ère semaine j’étais épuisée et pas en forme du tout (je n’ai pris les anti-douleurs et anti-inflammatoires que 3 jours parce que je suis sûre qu’ils y étaient pour qq chose et je ne suis pas médicaments du tout).
    J’ai déjà prévu les massages avec des HE adaptées 🙂
    Ça ne me dérange pas trop de ne pas pouvoir conduire pour le moment mais il est vrai qu’on est très dépendants des autres.
    A bientôt

  4. Bonsoir Gwen,
    Devrez vous vous faire opérer du deuxième pied également ?
    Vous vous êtes faites opérer où d ailleurs ?
    Bon rétablissement et j espère avoir de vos nouvelles 🙂
    A bientôt !

  5. Bonjour. Je viens de recevoir le mail m’informant de votre message. Non le pied droit va très bien 🙂
    Je me suis faite opérer à la clinique de l’Union à Saint-Jean en Haute Garonne.
    J’ai hâte de retirer le pansement et de voir le résultat car pour le moment c’est pas le top (il a rectifié une légère griffe au 2e orteil aussi).
    A bientôt
    Gwendoline

    1. Bonsoir Gwen,
      Super, vous êtes chanceuse de n’avoir eu qu’un pied à faire même si j’imagine que jusqu’ici, ça devait être très dur pour vous de vous chausser en ayant un pied différent de l’autre. Je vous remercie d’avoir précisé le lieu où vous avez été opérée, ça intéressera sûrement les patient(e)s qui sont sur votre secteur. J’espère que vous nous ferez partager le résultat 🙂 avant/après ^^
      Depuis peu, j’ai créé une rubrique témoignage grâce à Manon qui a eu l’idée de parler des chaussures orthopédiques. Si vous le souhaitez, vous pourrez également faire partager votre expérience.
      Tenez moi au courant si cela vous intéresse.
      à bientôt !

  6. La déformation était tout de même légère donc pas de soucis pour me chausser.
    Oui pas de problème pour les photos et le témoignage. Les photos je pourrai vous les envoyer où ?
    Bonne soirée
    Gwendoline

  7. Bonjour,

    Tout d’abord merci de votre retour d’expérience.
    J’ai une question qui peut sembler surprenante mais elle est importante pour moi.
    Suite à des opérations dans ma plus tendre enfance, je suis depuis phobique des piqûres (au point que je ne fais pas de prises de sang, de perf’, etc…).
    Ma question étant si vous en avez eu anté et post-opératoire et si vous savez s’il existe des alternatives pour les éviter au maximum (recours au gaz possible pour l’anesthésie par exemple) ?
    Ca me terrorise tellement que je m’en rends malade (les aiguilles, pas l’opération en question) et du coup j’hésite à me faire opérer en grande partie pour cette raison et ce, bien que mes hallux valgus sont très douloureux et que je n’arrive plus à me chausser…
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse !

    Cordialement

    1. Bonjour Line,
      Suite à votre message, je me suis renseignée auprès d’un médecin et il m’informe qu’il n’est pas possible d’endormir complètement et stablement sans injections. Si vous vous faites opérer, il faudra donc passer par la phase « aiguille » 🙁
      Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule à avoir une sorte de phobie des piqûres et généralement, les anesthésistes savent gérer ce genre de situation et agir en douceur ! J’avais entendu parler d’endormir les gens sous hypnose pour certaines opérations mais je doute que cela soit possible pour une opération du pied…
      Si vous n’arrivez vraiment plus à vous chaussez, ça vaut le coup d’envisager l’opération mais je répète qu’il est important de suivre les recommandations du chirurgien pour avoir de bonnes suites !
      J’espère que ma réponse vous aidera et que vous nous tiendrez au courant des suites 🙂
      A bientôt,
      Virginie

      1. Bonsoir Virginie,
        C’est bien ce que j’imaginais…
        Etant phobique je ne suis pas certaine de sauter le pas pour le moment. Il va falloir que je trouve une solution pour me débarrasser de ma phobie avant de me lancer. Très mauvais souvenir de la dernière fois que j’ai tenté l’expérience des aiguilles. Grosse crise de panique… Je vais voir pour soigner ma phobie au plus vite car il me tarde de me débarrasser de cette douleur aux pieds…. et quand je franchirai le cap, je vous tiendrai au courant de mon expérience, bien entendu ! Je pense que je prendrai ce fameux chirurgien de Nancy.
        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse, continuez comme ça, vous redonnez espoir ! 🙂

        Line

        1. Bonjour Line,
          Pour se débarrasser des phobies, j’ai également entendu parler de l’hypnose… La solution est peut-être de prendre des calmants avant de vous faire une piqûre ou de vous endormir avant avec des médicaments puis de faire la piqûre… A voir avec un anesthésiste !
          Merci beaucoup pour vos encouragements 🙂 Je suis ravie que ce blog soit utile !
          Si vous vous faites opérer par Dr Traversari, surtout, suivez bien les instructions, c’est très importants pour avoir de bonnes suites opératoires !
          A bientôt,
          Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *