Les coordonnées de mon chirurgien

Que serait ce site sans mon chirurgien ?

Rien ! C’est grâce à lui que je peux aujourd’hui partager mon expérience et que je peux enfin me chausser sans me poser mille questions, je me dois donc de vous donner les coordonnées de ce magicien.

Pour commencer, je vous donne le lien du site de mon papa de pieds à qui je dois un GRAND MERCI pour sa patience, son beau travail et d’avoir réussi à me rassurer.

Ses coordonnées :

Docteur Traversari Régis,

61 Bis Avenue de la Libération,

54520 Laxou (proche de Nancy, en Lorraine)

Téléphone : 03 83 28 83 05

Petit rappel :

Docteur Traversari opère en chirurgie  percutanée connu aussi sous le nom de mini-invasive et il pratique des dépassements d’honoraires.

Dans les questions fréquentes, vous trouverez les coordonnées d’autres chirurgiens orthopédistes.

Si vous avez un chirurgien un à conseiller, vous pouvez m’envoyer ses coordonnées et les photos de votre opération à l’adresse info@piedhallux.com

 

 

 

 

Conclusion de mon expérience

Neuf mois après l’opération de mon hallux valgus droit, voici la conclusion de mon expérience : mon pied est parfois un peu douloureux mais surtout à cause de mon problème d’arthrose. J’ai une certaine raideur dans le pied car je n’ai pas osé suffisamment appuyer lorsque je faisais les exercices conseillés par le kiné et le chirurgien. Aussi l’accident de voiture a eu des conséquences sur le retard de guérison. En fin de journée, mon pied est souvent gonflé.
Le mental est très important :

Lors de l’opération du premier pied, j’étais mentalement fragile à cause de divers problèmes professionnels. Je n’en avais pas parlé au chirurgien ne pensant pas cela utile. Pourtant, le mental est très important pour que l’opération soit une réussite.

Pour l’opération de l’hallux valgus gauche, toutes les conditions étaient réunies pour que cela se passe au mieux : j’étais mentalement en forme et confiante. La première opération m’a permis de savoir comment réagir pour améliorer les suites. Aussi, les températures étaient fraîches, cela facilitait la c