Veille de l’opération du pied gauche

Trois mois exactement après la première intervention, me voici prête à « retourner sur le billard » – la veille de l’opération du pied gauche, j’ai pensé à faire une photo souvenir.

 

Veille de l'opération du pied gauche

Photo, ci-dessus, prise la veille de l’opération.

J’avais préféré me faire opérer en ambulatoire pour le premier pied mais j’avais regretté ce choix pour plusieurs raisons :

  • la clinique était confortable et le lit adapté pour surélever les pieds,
  • le malaise vagale que j’avais eu juste après m’être levée pour la première fois,
  • la forte douleur car je n’avais pas les médicaments qui me convenaient,
  • surtout : le fait de devoir ennuyer ma famille et les escaliers à monter pour accéder à ma chambre chez mes parents.

Par conséquent, j’ai choisi de rester hospitalisée une nuit après l’opération ; dans ce cas de figure, la clinique impose d’entrer la veille au soir.

J’étais sereine avant la première intervention et plutôt anxieuse lors de la deuxième, j’appréhendais cette nouvelle convalescence et les douleurs. Toutefois, je me réconfortais car grâce à l’expérience du pied gauche, je saurais logiquement anticiper les erreurs à éviter.

La photo, ci-dessus, a été prise 10 jours après l’accident, le pied droit est donc encore rouge et gonflé.

Rendez-vous dans un autre article pour vous parler de l’opération du pied gauche !

Si vous prévoyez de vous faire opérer, vous pouvez laisser des commentaires pour nous dire comment vous vous sentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *